Now Playing Tracks

{Nathan ; Stuttgart; Papamobile und Raumschiffe}

Originellement baptisé le “Adolf-Hitler-Kampfbahn” lors de sa construction en 1933, le stade de Stuttgart a depuis connu plusieurs changements aussi bien au niveau de son architecture que pour son nom, devenant finalement le Mercedes-Benz Arena en 2008.

Une fois l´arène avancée de Mercedes passée, on se retrouve nez à nez avec la vitrine de la marque.

Après avoir grimpé la multitude de mini marches, nous voici dans l´antre de ce musée extrêment moderne aux allures tire-bouchonesques!

Au programme les balbutiements de l´automobile, des camions de course, des concept cars et on n´oublie pas la fameuse Papa Mobile!

Pour conclure cette longue visite aux travers des époques, un tour chez le concessionnaire est possible afin de s´installer confortablement au volant des derniers modèles de “Mercos”.

Lass’ mich jetzt zoumzoum Zen.

{Nathan ; Stuttgart; Und Gott schuff Autos}

Vous l’aurez compris, Stuttgart c’est beaucoup de parcs et de forêts. Mais sa réputation dans le monde ne provient pas de cet aspect, mais plutôt de la sphère automobile.

C’est ici qu’un certain Karl Benz s’est associé à Herr Gottlieb Daimler, fondant ainsi Mercedes-Benz en 1926. Cette modeste marque a pour slogan “le meilleur sinon rien”. L’étoile à trois branche du logo rappelle que les moteurs Daimler sont utilisés aussi bien sur la terre que dans l’eau ou dans les airs.

Le musée Mercedes a été inauguré en 2006 et se situe dans la partie industrielle de Stuttgart à Bad Cannstatt, le quartier où l’on célèbre notamment la fête de la bière!

{ Coblogatrice Ségo ; Nantes ; Invasion de géants nantais }
Le premier soir, il fallait prendre de la hauteur pour espérer y voir quelque chose, seuls des petits chanceux ont pu apercevoir le petit géant dormant dans son hamac. La Grand Mère quant à elle se reposait tranquillement depuis quelques jours dans le hall de l’opéra (photos : courtesy of Muriel, une  des super-mamans de mon master).
Nous avons été plus chanceux les jours suivants ; sous une chaleur étouffante et dans une foule quelque peu oppressante j’ai réussi à prendre quelques photos… Enjoy !
Zoom Info
{ Coblogatrice Ségo ; Nantes ; Invasion de géants nantais }
Le premier soir, il fallait prendre de la hauteur pour espérer y voir quelque chose, seuls des petits chanceux ont pu apercevoir le petit géant dormant dans son hamac. La Grand Mère quant à elle se reposait tranquillement depuis quelques jours dans le hall de l’opéra (photos : courtesy of Muriel, une  des super-mamans de mon master).
Nous avons été plus chanceux les jours suivants ; sous une chaleur étouffante et dans une foule quelque peu oppressante j’ai réussi à prendre quelques photos… Enjoy !
Zoom Info

{ Coblogatrice Ségo ; Nantes ; Invasion de géants nantais }

Le premier soir, il fallait prendre de la hauteur pour espérer y voir quelque chose, seuls des petits chanceux ont pu apercevoir le petit géant dormant dans son hamac. La Grand Mère quant à elle se reposait tranquillement depuis quelques jours dans le hall de l’opéra (photos : courtesy of Muriel, une  des super-mamans de mon master).

Nous avons été plus chanceux les jours suivants ; sous une chaleur étouffante et dans une foule quelque peu oppressante j’ai réussi à prendre quelques photos… Enjoy !

{Nathan ; Stuttgart; Der Tag der Sieger}

Accompagné de Steven, nous avons miraculeusement trouvé des sièges libres dans la Rue de la Chèvre (Geißstraße), sous la bienveillance de Hans im Glück (Jean le chanceux), la fontaine inspirée du compte des frères Grimm.

Bien installés, tout au long du match on aura eu le droit aux commentaires éclairés de certains fans allemands particulièrement attentifs à chaque passe effectuée par la deutsche Mannschaft. Malgré les quelques gouttes, le temps est resté mitigé pendant les deux premières périodes, tout comme le score entre l´Argentine et l´Allemagne.

Après 113 minutes de jeu, Mario Götze a libéré l´Allemagne de son impatience. Les supporteurs qui nous entouraient ont explosé de joie.

Après 24 années d´attente, les allemands ont enfin pu célébrer leur titre de champion tétra-étoilé du ballon rond.

Super Deutschland!


Merci Jean.

{Nathan ; Stuttgart; Die Ruhe vor dem Sturm}

Après être monté sur le  podium lors des 3 dernières éditions de la Coupe du Monde de balle au pied, l´équipe nationale Allemande était fin prête à décrocher le titre chez les brésiliens.

De leur côté, les supporteurs allemands avaient déjà recouvert leurs maisons et automobiles de drapeaux depuis bien longtemps. Ici, la WM (Weltmeisterschaft : coupe du monde) c´est sacré.

Me trouvant sur place, j´en ai profité pour vous concocter un mini reportage photographique façon diptyque.

Alors, on enfile ses Kaiser fünf bien cirées et on ouvre grand ses mirettes.

{Nathan ; Nantes ; Dans l’œil du cyclope}
Finie l’époque où il fallait se lécher les doigts pour tourner les pages en papier des ouvrages illustrés. L’arrivée du numérique est là pour nous simplifier la vie.
C’est en suivant cette démarche que le magazine Professeur Cyclope -un recueil de bandes dessinées au format digital- nous invite à caresser un renard empaillé, ouvrir et fermer la porte d’un réfrigérateur ou encore pédaler pour avancer dans la lecture d’aventures déjantées.
Une excellente exposition qui a trouvé le moyen de lier l´interaction physique au contenu numérique !
Par ici l’essayage.
Zoom Info
{Nathan ; Nantes ; Dans l’œil du cyclope}
Finie l’époque où il fallait se lécher les doigts pour tourner les pages en papier des ouvrages illustrés. L’arrivée du numérique est là pour nous simplifier la vie.
C’est en suivant cette démarche que le magazine Professeur Cyclope -un recueil de bandes dessinées au format digital- nous invite à caresser un renard empaillé, ouvrir et fermer la porte d’un réfrigérateur ou encore pédaler pour avancer dans la lecture d’aventures déjantées.
Une excellente exposition qui a trouvé le moyen de lier l´interaction physique au contenu numérique !
Par ici l’essayage.
Zoom Info
{Nathan ; Nantes ; Dans l’œil du cyclope}
Finie l’époque où il fallait se lécher les doigts pour tourner les pages en papier des ouvrages illustrés. L’arrivée du numérique est là pour nous simplifier la vie.
C’est en suivant cette démarche que le magazine Professeur Cyclope -un recueil de bandes dessinées au format digital- nous invite à caresser un renard empaillé, ouvrir et fermer la porte d’un réfrigérateur ou encore pédaler pour avancer dans la lecture d’aventures déjantées.
Une excellente exposition qui a trouvé le moyen de lier l´interaction physique au contenu numérique !
Par ici l’essayage.
Zoom Info
{Nathan ; Nantes ; Dans l’œil du cyclope}
Finie l’époque où il fallait se lécher les doigts pour tourner les pages en papier des ouvrages illustrés. L’arrivée du numérique est là pour nous simplifier la vie.
C’est en suivant cette démarche que le magazine Professeur Cyclope -un recueil de bandes dessinées au format digital- nous invite à caresser un renard empaillé, ouvrir et fermer la porte d’un réfrigérateur ou encore pédaler pour avancer dans la lecture d’aventures déjantées.
Une excellente exposition qui a trouvé le moyen de lier l´interaction physique au contenu numérique !
Par ici l’essayage.
Zoom Info
{Nathan ; Nantes ; Dans l’œil du cyclope}
Finie l’époque où il fallait se lécher les doigts pour tourner les pages en papier des ouvrages illustrés. L’arrivée du numérique est là pour nous simplifier la vie.
C’est en suivant cette démarche que le magazine Professeur Cyclope -un recueil de bandes dessinées au format digital- nous invite à caresser un renard empaillé, ouvrir et fermer la porte d’un réfrigérateur ou encore pédaler pour avancer dans la lecture d’aventures déjantées.
Une excellente exposition qui a trouvé le moyen de lier l´interaction physique au contenu numérique !
Par ici l’essayage.
Zoom Info
{Nathan ; Nantes ; Dans l’œil du cyclope}
Finie l’époque où il fallait se lécher les doigts pour tourner les pages en papier des ouvrages illustrés. L’arrivée du numérique est là pour nous simplifier la vie.
C’est en suivant cette démarche que le magazine Professeur Cyclope -un recueil de bandes dessinées au format digital- nous invite à caresser un renard empaillé, ouvrir et fermer la porte d’un réfrigérateur ou encore pédaler pour avancer dans la lecture d’aventures déjantées.
Une excellente exposition qui a trouvé le moyen de lier l´interaction physique au contenu numérique !
Par ici l’essayage.
Zoom Info
{Nathan ; Nantes ; Dans l’œil du cyclope}
Finie l’époque où il fallait se lécher les doigts pour tourner les pages en papier des ouvrages illustrés. L’arrivée du numérique est là pour nous simplifier la vie.
C’est en suivant cette démarche que le magazine Professeur Cyclope -un recueil de bandes dessinées au format digital- nous invite à caresser un renard empaillé, ouvrir et fermer la porte d’un réfrigérateur ou encore pédaler pour avancer dans la lecture d’aventures déjantées.
Une excellente exposition qui a trouvé le moyen de lier l´interaction physique au contenu numérique !
Par ici l’essayage.
Zoom Info
{Nathan ; Nantes ; Dans l’œil du cyclope}
Finie l’époque où il fallait se lécher les doigts pour tourner les pages en papier des ouvrages illustrés. L’arrivée du numérique est là pour nous simplifier la vie.
C’est en suivant cette démarche que le magazine Professeur Cyclope -un recueil de bandes dessinées au format digital- nous invite à caresser un renard empaillé, ouvrir et fermer la porte d’un réfrigérateur ou encore pédaler pour avancer dans la lecture d’aventures déjantées.
Une excellente exposition qui a trouvé le moyen de lier l´interaction physique au contenu numérique !
Par ici l’essayage.
Zoom Info
{Nathan ; Nantes ; Dans l’œil du cyclope}
Finie l’époque où il fallait se lécher les doigts pour tourner les pages en papier des ouvrages illustrés. L’arrivée du numérique est là pour nous simplifier la vie.
C’est en suivant cette démarche que le magazine Professeur Cyclope -un recueil de bandes dessinées au format digital- nous invite à caresser un renard empaillé, ouvrir et fermer la porte d’un réfrigérateur ou encore pédaler pour avancer dans la lecture d’aventures déjantées.
Une excellente exposition qui a trouvé le moyen de lier l´interaction physique au contenu numérique !
Par ici l’essayage.
Zoom Info

{Nathan ; Nantes ; Dans l’œil du cyclope}

Finie l’époque où il fallait se lécher les doigts pour tourner les pages en papier des ouvrages illustrés. L’arrivée du numérique est là pour nous simplifier la vie.

C’est en suivant cette démarche que le magazine Professeur Cyclope -un recueil de bandes dessinées au format digital- nous invite à caresser un renard empaillé, ouvrir et fermer la porte d’un réfrigérateur ou encore pédaler pour avancer dans la lecture d’aventures déjantées.

Une excellente exposition qui a trouvé le moyen de lier l´interaction physique au contenu numérique !

Par ici l’essayage.

To Tumblr, Love Pixel Union
p { text-align: justify; }